UD: un bureau départemental riche.

L’UNSA du Gard a réuni un bureau départemental élargi récemment. Cette rencontre entre des syndicats de divers secteurs (défense, enseignement, personnels pénitentiaires et territoriaux, retraités, transport aérien, université,…) s’est avérée riche en informations, écoute réciproque et échanges entre les participants.
La situation de la maison d’arrêt de Nîmes (taux d’occupation actuel :220% !) et les conditions de fonctionnement qui en découlent pour les détenus comme pour les agents a particulièrement retenu l’attention. Julie Redler, secrétaire départementale, interviendra sur ce dossier à l’occasion des audiences auprès des sénateurs concernant la loi El Khomri.
La dernière partie du bureau a été consacrée à la préparation des élections dans les TPE (calendrier, objectifs,…), à son importance pour l’appréciation de la représentativité et à l’indispensable mobilisation de toutes les forces militantes de l’UNSA (tractages, réunions, contacts personnels,…) pour obtenir un maximum de suffrages. Un pot de l’amitié a conclu cette réunion constructive et à renouveler.