Etats généraux du rail et de l'intermodalité.

L’UNSA a participé à la rencontre du 18 mai au Vigan au sujet de l’avenir des transports dans la Région. Dans son intervention, elle a souhaité qu’à l’issue de la consultation citoyenne, la Région fasse un choix équilibré partagé entre les intérêts de l’Autorité Organisatrice, les citoyens usagers, les entreprises, la situation des personnels concernés.
Pour l’UNSA, la priorité, c’est d’achever la ligne à grande vitesse entre Montpellier et Perpignan. L’UD a également plaidé pour le développement du transport de marchandises par train. Pour Le Vigan et son secteur, il faut au minimum conserver, voire améliorer le dispositif actuel (qui constitue un acquis) pour se rendre en gare de Nîmes.
Pour rejoindre celle de Montpellier, l’UD a proposé la mise en place d’un accès direct par autocar afin de réduire la durée actuelle des trajets entre Le Vigan et Toulouse et pouvoir effectuer l’aller-retour dans la journée.